Nombre total de pages vues

mardi 27 décembre 2016

Une peinture à l'huile façon 18e siècle

Je clôture la fin d'année avec ce long travail qui m'a occupée durant plusieurs longs mois. Je décide donc de ne plus y toucher. C'était une copie d'étude d'après une œuvre de Nathalie Richy.
Cette peinture à l'huile a été réalisée selon la technique propre aux peintres du XVIIIe siècle.

C'est, avec le paysage des Pyrénées, la plus grande peinture par la taille que j'ai réalisé jusqu'à présent. Et la plus complexe aussi, mêlant beaucoup d'éléments, à la fois nature-morte, un peu de paysage et du portrait voire du corps humain.

Quelques éléments m'ont donné du fil à retordre et décidément à moins de ne pouvoir faire autrement ou que la technique s'y prête je n'aime pas travailler sur toile. Voici pourquoi :
  • cela use beaucoup plus les pinceaux
  • il est plus difficile de faire un travail précis 
  • tracer des traits vraiment droits (cf. la fenêtre) est une vraie galère puisque la toile se dérobe sous le pinceau tordant ainsi le trait
J'ai néanmoins un prochain projet sur toile mais elle sera préparée spécialement, on verra bien le résultat. S'il n'est pas probant la toile et moi ça en sera fini pour ce type de techniques en tout cas.



dimanche 11 décembre 2016

Exposition à Grenade : revue de presse

L'exposition est terminée. Voici deux articles parus dans la presse locale que je n'ai pas encore eu le temps de partager sur ce blog :


Merci à l'Office de Tourisme de Grenade et à ses bénévoles pour leur aide et leur professionnalisme. Merci à ces deux journalistes d'avoir parlé de mon travail. Et merci à toutes celles et ceux qui sont venus voir l'exposition.

lundi 31 octobre 2016

Exposition Grenade, quelques photos :

Voici quelques photo de l'exposition, cela vous donnera peut-être envie d'y faire un tour. Et merci à celles et ceux qui étaient présents au vernissage.


vendredi 14 octobre 2016

Exposition personnelle à Grenade

Je prépare activement ma prochaine exposition personnelle qui aura lieu à Grenade-sur-Garonne, à l'office de Tourisme. En attendant voici l'affiche que je viens de terminer :


On pourra y voir portraits et natures-mortes. Du dessin et de la peinture. Des œuvres anciennes et d'autres plus récentes.

dimanche 11 septembre 2016

Rochers au pastel d'après Robert Rohm

Le problème avec les blocs de papier couleur c'est qu'il y a toujours une ou deux feuilles dont on ne sait que faire... Ici c'était les feuilles blanches qui me posaient problème. Et c'est souvent l'occasion de transformer un problème en challenge et en opportunité !

En effet j'ai décidé de tester la technique de Robert Rohm qui lui part justement du papier blanc ! Et qui "aquarelle" son ébauche. Cela lui permet donc d'obtenir une sorte de sous-couche qui permet tout autant de donner le ton, de servir de base sur laquelle s'appuyer et qui va transparaître en filigrane dans l’œuvre finale.

De plus, sa façon de travailler lumières et ombres est vraiment intéressante. Tout autant que sa démarche allant du sujet au travail final.

Son travail est assez différent de ce que j'ai testé en stage. Et je trouve que cela ajoute un éclairage supplémentaire intéressant qui me permet, petit à petit, de mieux comprendre et appréhender le travail au pastel. Enfin disons de manière très différente de ce que je faisais jadis.

Voici donc ma copie des Rochers au pastel d'après Robert Rohm :


mardi 12 juillet 2016

Les Pyrénées sur le motif au pastel

Je reviens d'une superbe semaine dans les Pyrénées. Des paysages grandioses... Impossible de ne pas au moins faire un croquis d'après  nature.

J'ai donc embarqué mes tout nouveaux pastels secs pour m'essayer au croquis en pleine nature. Plus facile à transporter qu'une boite chevalet et tout le matériel pour l'huile. Je trouve ce médium particulièrement intéressant pour des études dans des conditions difficiles où l'on ne peut pas emporter un matériel lourd et volumineux.

De plus les orages en montagne, parfois imprévisibles, font qu'il faut pouvoir rentrer le matériel rapidement. Seul soucis donc pour ce médium les goûtes de pluie qui peuvent altérer le dessin ou les pastels. Mieux vaut donc ne sortir que ce dont on a besoin pour ranger plus vite.

L'urgence se fait sentir tout de suite car les longs moments de marche ne laissent pas beaucoup de temps pour se poser et dessiner. J'ai quand même pu prendre 1h environ pour cette étude. Le sujet que j'ai choisi est assez fourni et complexe, j'ai dû simplifier et aller à l'essentiel malgré tout.


Les Pyrénées sur le motif au pastel ce n'est donc pas simple car le temps est compté. Mais c'est une superbe expérience que j'ai envie de renouveler. Je retravaillerai cette étude probablement à l'atelier, là j'aurais tout le temps à l'abri quelque soient les aléas de la météo.




mercredi 29 juin 2016

Les "p'tites conf" d'histoire de l'art et ateliers dessin à l'école primaire

De mars à mai j'ai tenté une bien belle expérience à l'école primaire de Montbeton auprès de 6 élèves de CE2, d'un élève de CE1 et d'une élève en moyenne section de maternelle. Le tout en partenariat avec la Mairie et le CLAE.

Eh oui les conférences et ateliers s'étant déroulés durant 1h en fin d'après-midi après la classe... mes enfants ont rapidement demandé à y participer plutôt que de rester à s'ennuyer à la garderie.

Petit retour et bilan donc sur Les p'tites conf d'histoire de l'art et ateliers dessin à l'école primaire qui se sont terminés en mai.

Contre toute attente les enfants, qui s'étaient inscrits à l'avance à cette activité, se sont montrés très intéressés par le contenu. Si cela était évident pour le dessin... on ne s'y attendait pas pour les conférences ! Et pourtant j'ai été harcelée de questions, l'attention était relativement soutenue ! La première portait sur "l'histoire de la perspective" et la seconde sur la "peinture anglaise". A priori pas de quoi passionner les foules de petites têtes blondes. Hé bien si ! J'ai trouvé des moyens de rendre les choses ludiques et même sans cela, les différentes images de tableaux de maîtres les ont littéralement captivés et interrogés.

Les "p'tites conf" d'histoire de l'art au primaire c'est donc possible ! C'est ce que je voulais vérifier et je vais donc pouvoir les proposer à nouveau. Avis aux écoles intéressées !

Les ateliers dessins ont eux aussi été très surprenants et un magnifique succès. Vous allez le voir aux résultats. Les enfants on d'abord expérimenté et exploré le fusain. Puis dessiné d'après nature des objets qu'ils ont amené. Morgane a un peu triché et nous a amené une photo.

Croquis de Lisa, CE2
Croquis de Morgane, CE2

Exploration de Morrighan, moyenne section de Maternelle

Ils ont ensuite essayé de dessiner sur papier craft d'après des objets que moi j'ai choisi pour certaines qualités en y introduisant la craie blanche. Ils ont ainsi pu commencer à aborder les valeurs même si de manière simplifiée. Vous verrez qu'ils ont très bien compris au vu des résultats.

La cafetière de Lisa, CE2


La cafetière de Lola, CE2

La cafetière de Lucie, CE2


La cafetière de Morgane, CE2


La cafetière de Sidh, CE1


La bouteille d'huile de Lucie, CE2

La poule de Lola, CE2

La poule de Sidh, CE1

  Ils ont ensuite essayé le dessin d'après nature... en extérieur dans la cours d'école. Certains ont choisi de dessiner les copains en récréation, ravis de servir de modèle ! D'autres ont dessiné des arbres etc.

Angéla vue par Lucie, CE2

La cour d'école par Lucie, CE2
Un arbre de la cour vu par Sidh, CE1

 Puis ils ont expérimenté le processus créatif en sélectionnant et réutilisant les croquis faits précédemment. Ils les ont mis au service d'une idée, en ont fait un croquis préparatoire puis l'ont enfin exprimée en couleur au pastel sec (craie Comté) sur un beau papier mi-teinte de couleur lui aussi.


Le pastel de Sidh, CE1


Le pastel de Lisa, CE2

Le pastel de Lola, CE2

Le pastel de Maëla, CE2

Le pastel de Morrighan, moyenne section de maternelle

Comme vous le voyez, ils ont vraiment pris plaisir à ces petits ateliers et moi aussi. Je vais probablement faire profiter d'avantage d'enfants à la prochaine édition. A suivre donc...

jeudi 16 juin 2016

paysage digital painting

J'ai repris ma tablette graphique pour terminer le premier volet de ma formation en digital painting. Et comme le hasard fait bien les choses, il s'agissait encore de la thématique paysage.

Moi qui était habituée à une perspective assez rigoureuse et aux détails des matières etc. Le paysage est ma fois plus reposant et permet d'avantage le geste spontané et l'expression personnelle. Je dois dire que cela me fait du bien de sortir de la précision et de la rigueur.

Voici donc la copie réalisée d'après Antoine de Farges :




Je vais faire une petite pause avant d'attaquer le deuxième volet de cette formation et essayer d'appliquer tout ça à des créations personnelles.

mercredi 15 juin 2016

Bords de Marne au pastel

Sortir de mes habitudes et sentiers battus, c'est ma démarche actuellement. J'explore différentes façons de faire et d'autres médiums. Comme c'est le cas ici avec ces bords de Marne au pastel.

Ainsi même si je suis une grande amoureuse de la nature et si l'envie est là depuis toujours, j'ai encore peu pratiqué le paysage autrement qu'en randonnée ou photographie. Et jamais au pastel ! Un nouveau petit stage avec Hélène Gaben Laurié m'a permis d'aborder ce sujet avec une technique toute particulière qui m'a parfois rappelé la peinture à l'huile. Et qui enrichira certainement celle-ci d'ailleurs.

Mon choix s'est porté sur les bords de Marne où j'aimais beaucoup me promener lorsque j’habitais Noisy-Le-Grand et que j'aimais également photographier. Ces lieux bénéficient d'une très belle lumière ce qui en fait un beau sujet pour des paysages.

Ce qui est intéressant également c'est que j'avais déjà traité ce sujet mais au graphite avec toute la difficulté que ce médium implique, notamment pour rendre l'eau. Réaliser le même sujet avec des médiums différents est d'ailleurs un très bon exercice qui permet de vraiment se rendre compte des limites et avantages pour tel ou tel type de sujet. Il est clair que le pastel est bien plus adapté pour rendre le paysage.

L'interprétation et le cadrage sont vraiment très différents !

Voici la toute dernière version réalisée sous la bienveillante direction et l'oeil aiguisé d'Hélène Gaben Laurié :


Voici donc la version au graphite :



Comme quoi ce sujet méritait vraiment d'être retravaillé !
Je trouve le pastel bien plus pratique que l'huile pour du dessin d'après nature dans la nature... et j'espère ramener quelques croquis rapides ou dessins un peu plus poussés de mes balades cet été. Enfin si le soleil se montre un peu et me fait grâce de quelques beaux rayons.

lundi 30 mai 2016

Le chevalier en armure

La seconde peinture numérique de la formation que je suis actuellement, un chevalier en armure, est terminée. Beaucoup de travail sur les textures et la lumière.

Le métal est agréable à travailler et cela m'a rappelé un peu le travail que l'on fait aussi sur les textures dans la peinture de natures mortes.

Intéressant aussi de voir la part d'imagination que l'on peut introduire dans sa peinture par rapport au modèle ainsi que la gestion des contrastes pour mettre en valeur le sujet.

Voici donc le chevalier en armure, toujours d'après Antoine Defarges :


lundi 23 mai 2016

La pomme de Logan terminé

Voici la copie d'après un tableau de Bruno Logan que je viens tout juste de terminer.


mercredi 4 mai 2016

Le lotus

Comme il est toujours bon de mettre rapidement en pratique ce que l'on a appris... J'ai travaillé sur une affiche pour un stage de tai chi chuan et qi gong.

J'ai réalisé deux illustrations. La première je vous la laisse découvrir sur l'affiche... la seconde une fleur de lotus, plus travaillée et tout en délicatesse.


Voici l'affiche en question :


lundi 2 mai 2016

Champignon féérique à la peinture numérique

Une belle synchronicité m'a fait sauter le pas de la peinture numérique. J'avais à peu près tout ce qu'il me fallait sauf une bonne formation. Et là ça y est j'ai trouvé !

Un vrai grand plaisir pour moi tout autant qu'une découverte. Cela m'a rappelé l'esprit du daily painting...

Pourquoi j'ai sauté le pas ? parce que je pense que cette pratique va vraiment pouvoir nourrir ma pratique des médiums traditionnels. Ici pas de proclème de préparation des supports, de temps séchage, pas de problème de stockage, de rayures ou d'accident sur le tableau fini, ou de transport.

Outre tous ces avantages, il y a aussi pas de soucis de prise de vue et retouches sur ordinateur par exemple. C'est donc plus direct et rapide, notamment pour un travail d'illustration.

Et ensuite faire des tas d'esquisses à la peinture numérique pour un projet plus large afin de faire plus de tests, de mâcher le travail pour les oeuvres définitives à l'huile... eh bien je me dit que cela se tente.

Voici donc le résultat après une journée acharnée de travail et le premier excellent tutoriel de ma formation auprès de Antoines Defarges. C'était juste de l'initiation après cela va se corser un peu. Moi qui ne comprenais pas grand chose aux outils numériques de dessin jusqu'à présent... il y a un univers entier après ce premier exercice, dont j'adore le rendu graphique proposé.


mercredi 20 avril 2016

Le retour des croquis à la tablette

J'ai repris ma tablette (à ne pas confondre avec palette graphique) pour poursuivre mes expérimentations croquis sous sketchbook. Il me faut trouver un stylet plus précis mais j'ai pris beaucoup de plaisir à essayer diverses choses.

Voici les résultats :

 Une fleur du jardin, d'après nature :



Mon chat d'après nature en moins de 5 min.



 Une balançoire dans le jardin, toujours d'après nature :



Une orchidée, un peu plus élaboré et donc un peu plus de temps :

 Et pour finir, j'ai testé une autre brosse, pour réaliser ce croquis de ma petite fille d'après nature également :


Comme toujours une part de frustration devant le manque de précision de l'outil et en même temps cela oblige à aller vraiment à l'essentiel, à simplifier et à être synthétique. Cela ne me fait pas de mal, c'est un très bon exercice. Et cela donne des résultats graphiquement très intéressants et variés.

Et comme toujours un bémol sur le manque de réaction et de visibilité de l'écran plus la lumière du soleil est forte.

samedi 16 avril 2016

Copie : la pomme de Logan

Voilà l'un des tableaux sur lesquels je travaille en ce moment, il n'est pas tout à fait terminé. C'est une copie d'une œuvre de Bruno Logan, issue de son livre sur le trompe l'oeil.

Il peint sur toile et mêle acrylique et huile. Je suis restée fidèle au support bois et à l'huile.

Ses méthodes de travail du bois son très intéressantes ainsi que ses effets de matières pour les fonds etc. Cela me permet de tester d'autres choses, de sortir des habitudes, d'ouvrir mes horizons techniques.


mardi 12 avril 2016

Passage à vide... et si c'était votre vue ?

Je sors d'un bon passage à vide où j'ai moins peint et dessiné que d'habitude. J'avais moins envie, moins de goût pour les finitions et les détails. Je me lassais plus vite qu'à l'accoutumée. Bref j'avais du mal à m'y mettre et je me trouvais plus brouillon.

Quelques indices m'ont mis la puce à l'oreille : je commençais à peiner pour lire de près et à reculer les livres etc. pour mieux y voir.

Et le verdict est tombé après 3 mois d'attente : "c'est la seconde jeunesse" m'a dit avec humour l'ophtalmologiste. Bref bonjour presbytie, il me fallait changer mes lunettes.

J'ai quand même essayé de travailler en attendant les nouvelles lunettes... et là impossible de faire quelque détails que ce soit sur le tableau en cours... J'ai dû, pour la première fois, déclarer forfait et poser mes pinceaux, je n'y voyais rien du tout !

J'ai été chercher mes nouvelles lunettes l'après-midi même et oh miracle plus un détail ne m'échappait. Tant et si bien que j'ai pu reprendre les pinceaux dès le soir même !

Et me lancer sur un travail de croquis sur la figure humaine, sujet que je voulais travailler depuis longtemps.



Donc si comme moi vous avez du mal à vous y mettre, sans vraiment manquer d'inspiration... si vous avez du mal à aller jusqu'au bout, perdez l'envie des détails etc. Attention, ces symptômes ne sont peut-être pas dus à une réelle perte d'intérêt pour le dessin et la peinture... mais peuvent tout simplement être le signe de problèmes de vue à traiter d'urgence !!

vendredi 25 mars 2016

Impression soleil levant

Quel est le rapport entre Le Havre, l'art anglais et le tableau de Monet "impression soleil levant" ?

La réponse est :

Une aquarelle du peintre Joseph Mallord William Turner (1775-1851), en qui certains ont vu un précurseur de l'impressionnisme, devant laquelle on se demande si Monet n'aurait pas un peu copié tant il est proche du sien. A-t-il pu voir des oeuvres de Turner ? Je l'ignore mais ce n'est pas exclu.

Voici l'oeuvre de Turner : intitulée "Coucher de soleil écarlate" réalisée à l'aquarelle et gouache entre 1830 et 1840 et conservée à la Tate Gallery de Londres.


Et maintenant voici l'oeuvre de Monet "impression soleil levant" :


Troublant n'est-ce pas ? D'autant plus troublant si l'on jette un oeil aux autres œuvres de fin de vie de Turner.

De plus Monet aurait peint ce tableau au Havre et l'aurait initialement appelé "Marine". Et l'on se demande si ce n'est pas justement pour faire "impression" qu'il l'a nommé "impression soleil levant" pour l'exposition de 1874 car vu la situation du Havre... et à moins qu'il ai peint à bord d'un bateau je ne vois pas trop comment il aurait pu le peindre au petit matin.

Impression soleil couchant aurait donc été un titre plus approprié.

Mes recherches pour la préparation de petites conférences découverte sur l'histoire de l'art pour les scolaires mais aussi pour les adultes et plus particulièrement sur la peinture anglaise m'ont fait faire ces petites découvertes plutôt étonnantes.

Si tu habites le Havre cher lecteur, peut-être pourras-tu nous le confirmer dans un commentaire.

samedi 5 mars 2016

Récompense et diplôme

Pour me perfectionner sur le portrait, notamment sur diverses techniques anciennes de peinture à l'huile adaptées au portrait, j'ai suivi les cours de la Web Art Academy. All in english !

Mes efforts et mon travail ont porté leurs fruits et je viens de recevoir le diplôme de cette école :

Voici la page qui est consacrée à mon travail et mes progrès : ma page Web Art Academy
C'est très sympa de leur part. Vous y verrez en exclusivité mon plus gros plantage côté portrait à l'huile... et également une copie que je n'ai pas montré sur ce blog d'un tableau de Nathalie Richy proposé lors du premier cours. Et le travail personnel qui en a résulté.

Tant que j'y suis dans les récompenses, j'avais également obtenu la palme d'argent il y a presque un an au salon d'Art Toulouse dont j'avais complètement omis de parler ici :


C'est toujours agréable d'avancer et progresser et dans le domaine de l'art c'est un chemin de toute une vie. Alors si ces progrès sont appréciés et célébrés par des experts c'est un peu comme la cerise sur le gâteau : on peut s'en passer mais c'est un petit supplément de joie à apprécier sur le parcours.

Pour l'occasion, je la partage avec vous en ressortant également ce vieux croquis au feutre :






vendredi 26 février 2016

Portrait d'après modèle vivant

La seconde journée du stage avec Hélène Gaben Laurié sur le thème du portrait est passée. C'était, comme toujours très enrichissant ! Et surtout surtout son ami Thierry a bien voulu poser pour nous faire travailler le portrait d'après modèle vivant.

Faire des stages de temps en temps permet de prendre du recul sur sa pratique et met un vent d'air frais en explorant d'autres manières de faire et de voir les choses. C'est aussi un autre regard sur la manière d'enseigner. Bref en tant que pro, cela permet de se perfectionner et de prendre du recul.

Ce fut un vrai plaisir de travailler le portrait d'après modèle vivant. Pourtant c'est relativement difficile car même de micro mouvements peuvent être gênants. On pousse un peu plus loin la formation de l'oeil et les qualités d'observation et c'est tant mieux ! L'installation du sujet, l'éclairage, n'était pas du tout dans ce que j'avais l'habitude de faire aussi là encore j'ai beaucoup appris.

C'est très agréable, encore une fois, de travailler sur grand format : ici format raisin.

Je l'ai terminé dans mon atelier. Et puisque Thierry m'a offert le repas de midi, son portrait sera présent dans de futures expositions, comme promis.








mardi 19 janvier 2016

Bonne année 2016 !

Comme chaque année je concocte moi-même ma carte de voeux pour vous souhaiter une bonne année 2016 ! Pleine de couleurs et de créativité !

Après quelques péripéties, j'ai enfin pu la terminer. Alors tous mes voeux et la voici :


L'aventure a commencé au crayon... et s'est terminé à la tablette graphique !
J'apprends à dompter la bête petit à petit.